Covid-19 / Actu

" Notre travail prend encore plus de sens en cette période de Covid-19"
Par Thierry RICCI

Référencée par l’association French Healthcare comme entreprise française participant à l’effort national de lutte contre le virus Covid-19, NatéoSanté poursuit son activité avec seulement trois personnes sur site, à Saint-Hilaire-de-Chaléons, dans le strict respect des règles de précaution sanitaire. Le reste de l’équipe est en télétravail.
Depuis mi-mars, la demande pour les purificateurs d’air EOLIS Air Manager et Hygeolis, émanant des hôpitaux de l’Hexagone puis du monde entier, a été multipliée par cinq. La production est en tension mais le circuit de fabrication 100% made in France, l’engagement fort des salariés ainsi que celui des sous-traitants permettent de tenir la cadence.

Le point avec Thierry Ricci, le fondateur et dirigeant de la PME.

Trois semaines après le début du confinement en France, en raison de l’épidémie de Covid-19, comment NatéoSanté s’est-elle adaptée à la situation ?
Thierry Ricci : En février alors que l’épidémie touchait la Chine de plein fouet, nous n’avions pas encore enregistré d’accélération brutale de l’activité.
Début mars, cela a basculé ! La prise de conscience en France puis à l’échelle de l’Europe a été très forte. Les commandes des hôpitaux français ont commencé à nous parvenir. Puis celles de leurs homologues européens par l’intermédiaire de nos distributeurs à l’étranger.
Mi-mars, à l’annonce du confinement sur le territoire national, nous étions fortement sollicités.
Aujourd’hui, nous enregistrons beaucoup de demandes en provenance de l’Asie et du Pacifique. Mais aussi d’Amérique du Sud : Pérou, Colombie, Uruguay… dans le sillage de la propagation du virus Covid-19.
Début mars, il nous restait du stock de nos purificateurs d’air professionnels EOLIS Air Manager et Hygeolis. Nous avons tout expédié. Puis, nous avons dû accélérer la production pour tenir la cadence qui est désormais cinq fois supérieure à la normale !

La force d’une production « made in France »

Alors qu’une large partie du pays est confinée, que des approvisionnements industriels sont en rupture, comment NatéoSanté a-t-elle organisé la continuité de son activité et de sa production ?
Thierry Ricci : Dans un premier temps, nous nous sommes organisés pour assurer la sécurité de l’équipe, autant que possible en télétravail. C’était la priorité ! Il a fallu aussi rassurer chacun face à l’incertitude de la période. Nous ne sommes plus que trois personnes présentes sur le site de Saint-Hilaire-de-Chaléons pour coordonner les opérations de production et la logistique dans le respect des strictes précautions sanitaires et de la distanciation sociale. Sur 500 m², entre l’entrepôt et les bureaux, c’est gérable !
Dans un second temps, il a été indispensable de faire le point avec les partenaires industriels et également de les mobiliser. NatéoSanté ayant fait le choix stratégique du « made in France », l’entreprise cultive la proximité et la coopération territoriale : 80 % du purificateur d’air professionnel EOLIS Air Manager sont fabriqués à moins de 100 kilomètres de notre siège ; la fabrication de l’Hygeolis est opérée à La Roche-sur-Yon. La première ligne était encore opérationnelle. La deuxième avait fermé, elle a été relancée. Nous pouvons compter sur les collaborateurs des usines concernées ; ce qu’ils font a un sens car nous avons chacun, à notre place, un rôle à jouer.
« Nos fondamentaux nous rendent fort ! »

Sur le plan de la logistique d’envoi, arrivez-vous à suivre la demande ?
Thierry Ricci : Nous sommes toujours en mesure d’assumer la livraison en France et à l’international de nos commandes. Nous rencontrons des complications logistiques mais nous trouvons des solutions pour livrer nos clients.
Les salariés de NatéoSanté sont 100 % engagés et mobilisés au quotidien pour y parvenir. C’est aussi l’illustration de la force des fondamentaux de l’entreprise, de son histoire, de ses valeurs depuis sa création : l’Humain a toujours été au cœur du projet ! Nous faisons les choses avec honnêteté. L’équipe éprouve une grande fierté à remplir cette mission. Notre travail prend encore plus de sens ! Propagation du Covid-19 et qualité de l’air.
Le 27 mars dernier, le réseau Atmo-France a publié une note d’information sur « les interactions entre Covid-19 et qualité de l’air » qui traite notamment de l’impact de la pollution de l’air sur la pandémie en cours.
A la question de savoir si « les habitants de zones polluées seraient exposés à un risque accru face au Covid-19 », Atmo-France répond que « plusieurs études concluent en ce sens » et « encourage la poursuite des études de recherche sur le sujet pour confirmer ou infirmer à cette heure que les particules atmosphériques agissent comme vecteur de propagation longue distance du virus Covid-19 sous sa forme contaminante ».
Dans ce contexte, EOLIS Air Manager reste le purificateur d’air professionnel français dédié aux situations sanitaires complexes grâce à ses technologies de pointe. Dès janvier 2020, NatéoSanté a livré de tels purificateurs en Chine, notamment à destination des hôpitaux de Wuhan.

Distribution Réunion

AERUN
0692 91 55 03
contact@aerun.re